Entourage toxique : les signes

 « Vous êtes la somme des 5 personnes que vous côtoyez régulièrement »  Jim Rohn

Même si je ne suis pas entièrement d’accord avec cette citation, il est vrai que les personnes que nous fréquentons ont une influence sur nous, plus ou moins importante. Si vous êtes mal entourés, il sera difficile de vous sentir bien, d’être soutenu dans votre quotidien. Nous sommes des animaux sociaux, nous interagissons. Je vous influence, vous m’influencez. Avant de chercher ces bonnes personnes avec qui s’entourer, nous devons absolument reconnaitre dans notre entourage lesquelles sont toxiques. Ces personnes ont une tendance forte à la manipulation et à nous tirer vers le bas en pointant du doigt, en accentuant nos faiblesses, erreurs et échecs. En fait, nous pouvons procéder avec la même démarche que pour ranger nos placards et/ou notre maison. Il faut prendre conscience de ce qui nous encombre, ce qui nous empêche d’avancer. Ensuite les choses/personnes vraiment utiles, qui vous apportent de la valeur apparaitront de façon évidente.

 

Qu’est-ce qu’une personne toxique ? Comment les reconnaissons-nous ?

 

Via cet article, j’aimerais donc vous faire un portrait-robot de ce que je pense être une personne toxique à partir de mon expérience et des lectures que j’ai pu avoir sur le sujet.

1. Jeu de la devinette

Super sympa un jour, désagréable l’autre. Vous vous demanderez ce que vous avez pu faire pour les énerver. Vous essaierez de creuser mais cela sera sans succès. Essayez d’aider les personnes toxiques ne mène à rien, arrêtez d’essayer de leur faire plaisir. Plutôt que de perdre votre temps, passez votre chemin et revenez quand leur humeur sera revenue à la normale. Si vous avez vraiment fait quelque chose de déplaisant, demandez, parlez-en et le cas-échéant excusez-vous. Mais surtout n’essayez pas de deviner ce qui ne va pas !

 

2. Comme au cinéma…

Ils sont spécialistes pour vous faire partager leur mal-être, c’est ce qu’on appelle projection -tendance à projeter leurs sentiments sur vous- : s’ils se sentent en colère, ils auront tendance à vous demander de façon subtile « pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? ». Comme vous pouvez vous en douter, cela a tendance à agacer. Vous tenterez de nier, de dire que c’est du grand n’importe quoi, mais ce sera peine perdue. Ne rentrez donc pas dans cette bataille, gardez votre énergie pour des choses qui en vaillent la peine.

 

3. Prouve-le-moi !

Vous devez sans cesse leur prouver que vous les aimez. Vous serez régulièrement mis à l’épreuve, vous aurez l’impression de n’être jamais assez bien ou bon selon les circonstances. Ils vous mettront face à des choix entre eux et autre chose. Vous vous sentirez toujours obligés de les choisir. Cela pourra se manifester par exemple par : « ne va pas voir tes amis pour passer du temps avec moi ».  Attention, si vous commencez à rentrer dans leur petit jeu, tout ce que vous pourrez faire ne sera jamais suffisant.

 

4. Sens unique

Ils ne partagent jamais vos moments de joie ou de peine ou même vos problèmes. Par contre il faut être à leur écoute lorsqu’ils sont formidables ou bien qu’ils aient eux-mêmes des soucis. En général, à peine aurez-vous fini votre récit, heureux ou pas, qu’ils passeront à un sujet totalement différent comme si vous n’aviez rien dit. Je peux vous dire que ce genre de situation s’avère être très frustrant. Suite à votre récit, on dérive généralement sur leurs propres problèmes ; ce qui nous amène à notre point suivant.

 

5. Le centre du monde

Toute discussion revient vers eux. On discerne bien leur côté nombriliste et autocentré voire un manque total d’empathie. Comme je le disais ci-dessus, votre récit ne les touchera pas le moins du monde, ils reviendront sur les évènements de leur propre vie. Avec le recul, je vois ceci comme très méprisant à notre égard. Ne cherchez pas à leur faire remarquer, en général ils s’en moquent. Dites-vous que vous avez très certainement d’autres proches qui sauront compatir et partager vos émotions.

 

6. Celui qui n’a jamais tort ou le champ de distorsion de la réalité

Ils ne s’excusent jamais. Ils essaieront toujours de changer la réalité des faits, et en viendront à être persuadés par leur vérité construite de toute pièce. Ne cherchez pas à les convaincre, c’est perdu d’avance. Restez persuadé de votre vérité, il est parfois inutile de prendre part à des batailles qui ne mèneront nulle-part.

 

7. Aux abonnés absents

Ils vous laissent sur des conversations non achevées. Ils ne rappellent jamais suite à vos appels ou vos messages. Ils ont même l’audace de dire qu’ils n’ont jamais vu vos appels ou messages (c’est vrai qu’avec les téléphones d’aujourd’hui, c’est très vraisemblable). Je dois dire que ça vous donne une forte impression de manque de respect. A force, vous vous apercevrez que cela ne sert à rien d’essayer de leur faire comprendre que vous vous sentez blessés. Ils s’en moquent. Voyez ceci comme une preuve de leur manque d’investissement dans votre relation amicale ou amoureuse. N’oubliez pas que les gens qui tiennent réellement à vous ne vous laisseront jamais avec un tel ressenti.

 

8. Double sens

Ils utilisent un ton malsain avec des mots anodins : « Qu’as-tu fait aujourd’hui ? » peut paraitre anodin, mais chez ce type de personne, il y a un double sens. La question est plutôt orientée vers « tu n’as rien fait comme d’habitude, n’est-ce pas ? ». Tout est tourné péjorativement.

 

9. Projection bis

Vous avez la sensation d’être la cause de leurs problèmes. Ils ont du mal à assumer leurs décisions dans les moments difficiles, ils ont donc besoin de vous pour se décharger de leurs soucis. Là encore passez votre chemin, revenez quand ils auront retrouvé un semblant de lucidité.

 

10. Monter en épingle

Ils exagèrent. Ils utilisent les mots toujours, jamais dans le but de transformer des cas particuliers en cas généraux. Bien sûr, ces généralisations auront tendance à se focaliser sur votre comportement ou vos actes dans le passé. C’est dur, mais ne cherchez pas à gagner la partie, vous n’en avez pas besoin, vous savez ce que vous valez !

 

11. Juges et partis pris

Ils peuvent vous dévaloriser en vous jugeant de façon pas très objective. Ils reviendront sur des erreurs que vous avez pu commettre en vous faisant bien comprendre que vous n’êtes pas fiable. N’en tenez pas compte, gardez confiance en vous. Nous faisons tous des erreurs. Revenir dessus de façon malsaine est bien une belle preuve de leur TOXICITE !

 

Que devez-vous faire ?

La réponse n’est pas évidente. En effet ces personnes peuvent être de la famille, votre conjoint ou amis de longue date.

Une chose est sûre, apprenez à bien connaitre vos principes de vie (valeurs) et à les respecter, entourez-vous donc de personnes de valeurs, et qui partagent les vôtres, de personnes qui vous supportent dans vos challenges et réussites aussi bien que dans vos échecs. Vous avez besoin d’un entourage qui vous tire vers le haut de façon saine.

Donc afin de commencer une cure de « désintox », vous pouvez :

  • Vous en éloigner complètement.
  • Si ce n’est pas possible (famille, collègues), faire le minimum par politesse et ne pas rentrer dans leur jeu en restant bien concentrer sur vos valeurs,
  • Ou bien essayer de les transformer mais il vous faudra de la persévérance car cela peut prendre des années. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.
  • En ce qui concerne les nouvelles relations : si l’alarme à « toxicité » semble se déclencher, ne cherchez pas à les revoir, même par politesse.

Je vous invite à améliorer ce portrait-robot pas vos commentaires. Toute aide pour améliorer notre radar est la bienvenue !

Hasta la Proxima ! Mr LittleRocks

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.