Ces marques qui en veulent autant à notre argent qu’à notre temps

« Nous ne manquons pas de temps, mais nous en avons beaucoup dont nous ne savons pas tirer profit. » Sénèque

J’ai envie d’un petit café. Je me lève, je m’approche de ma machine expresso, je mets une capsule et en moins de 30 secondes j’ai mon café. En plus, il est plutôt bon !! Et c’est tellement facile que j’y retourne plusieurs fois par jour !! C’est génial quand une marque fait tout pour nous simplifier la vie. Mais est-ce bien son but premier ? Perso, je connais peu de marques qui font dans l’altruisme.

Nous l’aurons bien compris, son but est de nous faire consommer le plus possible en toute simplicité.

Amusons-nous à faire le calcul de ce que nous coûte cette facilité de consommation d’un expresso. En général, une capsule coûte entre 0,30 et 0,50 €, tout dépend du distributeur et du type de café. Disons que vous en consommez un en arrivant au boulot, un autre à la pause de 10h30, puis un après le déjeuner, enfin un dernier vers 16h. Pour couronner le tout, vous vous faites un dernier plaisir après le repas. Donc cela nous fait entre 4 et 5 expressos par jour, soit entre 1,20€ et 2,00€. Disons que nous avons ce rythme sur 300 jours en moyenne dans l’année, le coût s’élève alors entre 360€ et 600€ par an/personne !

J’ajouterai aussi qu’en plus de nous siphonner le compte en banque, ce genre de produit n’est pas des plus sympathiques pour l’environnement au vu des déchets qu’il laisse derrière lui.

Au final tous les produits qui sont censés nous faire gagner du temps nous coûtent très cher.

 

Quelques exemples qui m’ont marqué ces dernier temps :

Les fruits et légumes pré-découpés.

Lorsque nous regardons le prix au kilo de ce genre de produits, nous pouvons nous apercevoir que le service fourni qui reste du simple lavage/coupage est vendu à un prix exorbitant.

 

Le chocolat en poudre pour nos enfants.

Nous avons regardé la différence entre acheter du cacao pur en poudre auquel nous mettons la dose de sucre que nous souhaitons (c’est ce que nous faisons, ainsi nous pouvons la limiter), et une marque de chocolat en poudre. Dans ce dernier il n’y a que très peu de cacao mais beaucoup de sucre. Nous nous retrouvons à payer très cher pour un produit qui est majoritairement … du sucre (raffiné, en plus). Au final les marques ont le contrôle de la composition du produit et de l’assemblage et nous font donc payer le « service » du prêt à l’emploi une fortune.

 

Les restos à domicile.

C’est facile, ça nous évite de cuisiner et de faire les courses. Par contre, nous n’avons aucun contrôle sur la qualité de la nourriture que nous mangeons. De plus, nous nous habituons à un service qui a un coût prohibitif. Sauf à avoir très peu de temps dû à une activité très lucrative, nous perdons de l’argent. Et tout est fait pour que nous reproduisions l’expérience le plus souvent possible. Et le hic dans tout ça, c’est qu’au final on ne bénéficie même pas du service d’un restaurant. Les prix des repas que vous commandez n’en sont pas pour autant moins chers.

En effet, rappelons-nous l’époque pas si lointaine où les « startups » de livraison n’existaient pas; nous nous déplacions à notre restaurant de quartier pour faire une commande à emporter. Or le restaurateur dans la plupart des cas ne nous comptait pas le service ce qui faisait que nous économisions entre 10 et 20 % du montant de la note. Et ceci nous paraissait tout à fait normal et juste.

 

Les plats préparés.

J’ai mis cet exemple juste après les livraisons à domicile car nous sommes dans le même cas. Pas de maitrise de ce que contiennent les plats et paiement du service de main d’oeuvre une fortune.

 

Les supermarchés.

Je n’ai pris conscience de cet exemple que très récemment. En fait, nous allons dans les supermarchés par souci de commodité et une fois encore pour gagner du temps. En effet, tous les produits sont à disposition dans le même endroit. Mais malheureusement, nous sommes face encore aux mêmes problèmes : pas de maîtrise de la qualité des produits, une bonne majorité sont des produits processés et le « frais » est bien loin de la qualité des fournisseurs locaux d’un marché. De plus, tout est optimisé pour vous faire dépenser plus que ce dont vous avez vraiment besoin; parvenez vous réellement à vous en tenir à votre liste de courses? Au final, les supermarchés ne sont pas vraiment nos amis : ils nous proposent en général des produits de faible qualité avec des prix relativement élevés. Comment expliquer alors que les supermarchés solidaires (la louve à Paris, Demain supermarché à Lyon) puissent proposer des produits bio et frais à des prix 20 à 40 % moins chers ?? D’accord ce genre d’initiatives n’a pas de coût de main d’oeuvre mais ça ne fait pas tout  (vente en circuit-court, en gros ou semi-, pas de marque ni packaging, pas d’achalandages spécifiques.. et bien sûr pas de main d’oeuvre car chaque membre de l’association donne de son temps pour le faire tourner.

 

+ + +

 

« Le temps n’est jamais perdu s’il est donné aux autres. » Al-Moutanabbi

Posons-nous la question du pourquoi voulons-nous gagner du temps à tout prix ? Que faisons-nous de ce temps « économisé »? Passons-nous plus de temps avec notre famille, dédions-nous plus de temps à une passion, à des amis ? Ou finalement profitons-nous de ce temps pour aller surfer sur le web et très certainement faire du shopping ? Voire même après le shopping, un petit tour sur Netflix, une VOD quelconque ou une chaine de sport? Et quel est le point commun de toutes ces nouvelles activités ? Elles sont payantes! J’adore ce monde où tout est fait pour nous faire gagner du temps dans le but de toujours nous faire dépenser plus et pas toujours de façon très intentionnelle. Et au-delà de l’argent que nous avons dépensé, le plus triste est de tomber dans l’engrenage du temps qu’on laisse filer sans vraiment sans rendre compte… beaucoup de marques sont là pour essayer de nous l’accaparer. Elles le monétisent à leur profit en nous distrayant.

Même Netflix qui peut paraître bon élève comparé à ma précédente liste ci-dessus, a aussi tout intérêt à nous faire dilapider notre temps devant notre écran et faire de nous un fidèle suiveur. Un exemple criant; les épisodes d’une série qui s’enchaînent sans la possibilité d’interrompre le démarrage du suivant.. Je ne dis pas qu’il faut ne pas céder à l’appel d’un petit film le soir, mais c’est bien que ce ne soit pas automatiquement l’activité de la soirée, de savoir se tourner vers autre chose, bref, d’en être conscient.

Nous pouvons remarquer qu’il y a deux positionnements; d’un côté les marques qui sont présentes pour nous faire gagner du temps ou l’impression d’en gagner mais en général à coût très élevé et une qualité moyenne ou une perte de service. De l’autre, celles qui existent pour s’accaparer le plus possible notre temps libre et le monétiser à leur profit (même les temps d’attente ou « d’ennui » cf Facebook, Insta etc).

Cela doit donc nous amener à réfléchir régulièrement à l’objectif de la marque qui nous vend tel ou tel produit. Son but est-il de maximiser son profit coûte que coûte en essayant de nous faire acheter le plus possible, et qui plus est des produits de qualité très moyenne voire mauvaise. Je parlerais dans ces cas, d’optimisation de la monétisation de notre temps (soit nous en préservons au prix fort soit nous en donnons (trop) et là encore au prix fort). Ou cherche-t-elle réellement à améliorer notre quotidien en nous fournissant des produits ou services de bonne qualité que nous ne sur-consommons pas et qui nous apportent un bénéfice. Je pense qu’il doit y avoir une sorte de gagnant/ gagnant dans la relation marque/client. Chaque partie doit recevoir sa part de valeur ajoutée. Le client ne doit plus être considéré comme une vache à lait à qui on veut prendre le plus dans les poches. Nous devons repenser nos actes d’achat dans le sens du dépenser moins mais mieux. Pour ce faire, nous devons trouver les marques dans cette jungle de la consommation qui portent ces valeurs au plus profond de leur identité.

 

Hasta la Proxima ! Mr LittleRocks

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.