Qu’offre-t-on à un minimaliste ?

 

Depuis le temps que vous nous suivez, vous savez que nous sommes des minimalistes convaincus, (qui tendent à s’améliorer au quotidien:)). Après une longue purge de nos biens matériels pour les réduire aux plus essentiels, on pense avoir trouvé un équilibre de vie qui nous correspond.

Et en cette période proche des fêtes de fin d’année, ce n’est pas simple de faire comprendre à notre entourage qu’on ne souhaite rien (ou très peu), eh oui !! D’autant plus que notre démarche est récente. Cette année, nous allons organiser notre premier Noël en famille à Lyon notre nouvelle ville et depuis notre retour d’expatriation de 8 ans, imaginez à quel point nous attendons ce petit moment. Venir nous visiter dans notre nouveau chez-nous est franchement important à nos yeux, mais c’est aussi les mettre un peu dans une situation délicate que leur demander d’arriver sans cadeau pour nous (alors qu’il y aura des dizaines de paquets pour le reste de la famille), car nous ne savons que faire des cadeaux « surprise » dont nous ne voulons pas (ça doit aussi sûrement vous parler!). C’est toujours délicat d’expliquer que même à Noël nous ne voulons pas davantage de choses matérielles, qui nous polluent, mais très sincèrement que la présence de nos proches nous suffit!

 

Bref, voilà c’est aussi un article pour eux ou pour tous ceux qui se sentent concernés, que ce soit à notre place, ou à la leur. L’idée est de faire comprendre ce qui est préférable d’offrir à des minimalistes ou, mieux si la(les) personne(s) sont réceptives, pourquoi il est important de réduire le nombre de cadeaux.

 

  • Les minimalistes préfèrent les expériences/services aux cadeaux matériels.VRAI! Profiter de sa famille et de ses amis en partageant de bons moments est quelque chose qui reste en mémoire longtemps. Une dégustation de vins, une initiation au yoga ou à la méditation… sur ce terrain là, il y a un choix énorme!  Après l’idée n’est pas remplacer 10 objets par 10 expériences évidemment, ça n’a pas de sens. Emmener son entourage dans son domaine de passion par exemple, est profitable pour les uns et pour les autres.

 

  • Le cadeau « consommable » comme des produits de bouche de qualité et/ ou gastronomiques peut être une bonne option également. Moi j’y suis particulièrement sensible, du fait de mon passé dans la pâtisserie et parce que bien manger reste une de mes passions/obsessions!

 

  • Si vous maîtrisez un petit peu la cuisine, le fait-maison touche beaucoup les gens, et bien sûr les minimalistes gourmands, comme nous:) en premier! A Noël je me souviens avoir reçu une boîte de chocolats maison, j’avais trouvé que c’était une super idée – en plus d’être bons. Et vous voyez je m’en souviens encore! Et puis, le truc top dans le homemade est qu’on reste un peu en dehors du cercle de la consommation, ça recentre un peu l’idée du cadeau de Noël. Certains présents ne coûtent pas forcément beaucoup d’argent, mais c’est surtout votre investissement (votre temps, vos connaissances) qui compte aux yeux des autres. Ça demande juste un tout petit peu d’organisation 🙂

 

  • Proposer un cadeau unique (matériel ou immatériel) auquel tout le monde participe, mais pas forcément hors de prix non plus. Ça en soulagera certains en réduisant leurs courses dans le grand rush de Noël, la recherche interminable d’idées. Après, la démarche de minimiser le nombre de cadeaux est bénéfique à être partagée, mais pas toujours évidente à être comprise. A mon sens, c’est plus simple d’expliquer sincèrement notre démarche, certains seront réceptifs, d’autres moins. Beaucoup de gens offrent des cadeaux s’en tenir compte des souhaits réels d’un minimaliste; ils se font souvent plaisir à eux même (avouons-le, on se reconnait au moins une fois dans cette attitude!), ou n’ose pas toujours respecter notre demande particulière, et on se laisse rattraper parce que pensent les gens en général, soit à Noël il « faut » acheter des choses… Surtout quand il s’agit des enfants. On a beau dire pas ou peu, il en arrive toujours des tonnes… Ce n’est pas juste nous et notre démarche, aujourd’hui il faut l’avouer c’est dramatique, nos enfants croulent sous les paquets alors qu’à la base ils n’ont rien demandé. Je prend l’exemple de notre fils; il a encore beaucoup de « cadeaux » en attente dans le placard, il ne joue pas « assez vite » avec tous ses jouets… Disons que leur offrir la facilité et l’abondance des choses sans raison apparente, n’aident en rien les parents pour leur faire comprendre les valeurs importantes de la vie. Alors oui, c’est une fois l’année Noël vous me direz, mais non en fait les fêtes commerciales font intrusion tout au long de l’année dans notre vie, c’est bien là le soucis. Alors bon, pour réduire les dégâts je propose une très short list qui marchent pas trop mal et tout le monde est content :). Bref, vous me sentez remontée contre ce principe d’achats de cadeaux en abondance pour les petits, je crois que je vais bientôt écrire un autre article plus poussé dessus dans pas longtemps !!

 

  • Offrir du temps peut paraître un peu simpliste (voire radin!) aux yeux de certains, mais le temps est sûrement la ressource la plus précieuse dont nous disposons! On ne le réalise souvent un peu trop tard, quand arrivent les évènements parfois malheureux de la vie, qu’on aurait dû profiter plus de ses proches. Il faut toujours avoir cela en tête, car le temps raté ne se rattrape pas, le temps est une denrée périssable, il ne se met pas de côté pour plus tard, une fois passé c’est terminé on ne peut pas revenir en arrière. Dédier un week end rien que pour ses petits-enfants, emmener ses neveux une journée en excursion, prendre le temps d’aider ses parents/frères/cousins dans un domaine bien précis est à la portée de tous et c’est sûrement le meilleur cadeau qu’on puisse leur faire. Pour ma part, un des meilleurs cadeaux depuis que notre fils est né, est quand nos familles se sont déplacées pour venir nous voir et pour passer du temps avec lui. En temps que parents expatriés, c’était sans doute une des choses dont nous rêvions le plus! Du temps pour notre couple, et pour notre fils la possibilité de mieux connaître sa famille qu’il ne voyait pas souvent. Sous le sapin, ça se traduira par un simple message dans une enveloppe indiquant « bon (illustré si le coeur vous en dit, c’est toujours plus sympa!) pour une journée d’accro-branches avec mes neveux » ça fait toujours son petit effet!

 

  • Et si convaincre votre entourage de limiter les cadeaux matériels ne passe toujours pas, il reste une solution toute simple qui fera toujours des heureux ici et là; leur proposer de faire des dons, notamment pour les enfants, de jouets ou de vêtements neufs mais pas forcément, du moment que c’est en bon état. Ils sauront contenter sans problème des familles qui ont très peu de moyens.

 

“Adding value to someone else’s life is one of the most important things you can do with your life, and it has nothing to do with money.”
― Joshua Fields Millburn, Minimalism: Essential Essays

 

+ + +

 

Envisagez vous maintenant de changer un peu vos habitudes pour cette fin d’année ? Mon article vous a-t-il fait réfléchir ? J’espère avoir vos commentaires sur le sujet, n’hésitez pas!

Mrs LittleRocks

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.