Les 10 choses simples que nous pouvons faire pour améliorer notre vie

 

  1. Formez vous tout au long de votre vie. Combien d’entre nous, après des études plus ou moins longues, se reposent sur ses lauriers et décident qu’ils n’ont plus besoin d’étudier ou de se former dès lors qu’ils ont trouvé un job ?
  2. Vivez de façon intentionnelle. Arrêtez de vous laisser conduire seulement par vos émotions. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, prenez votre temps, réfléchissez, posez-vous les bonnes questions. Il est impératif de ne plus vivre dans le compulsif. Malheureusement tout est fait dans notre monde pour agir sans penser, le marketing, les marques l’ont très bien compris et l’utilisent à outrance. Les émotions, il faut en voir mais il ne faut pas laisser autrui les contrôler.
  3. Pensez à ce que vous vous voulez vraiment faire dans cette vie, à ce que vous voulez apporter à la société, à vos amis, votre famille.
  4. Vivez selon vos valeurs. Ne les reniez pas. Si vous en déviez, à plus ou moins long terme votre esprit et donc votre corps vous le fera sentir. On ne peut pas vivre en permanence dans le déni de ce qu’on a de plus profondément ancré en soi.
  5. Faites un budget de vos dépenses et suivez-le. Il est avéré que plus le salaire d’un individu augmente, plus il dépense. Afin d’éviter ce genre de dérive, faites un budget des dépenses impératives et essayez de limiter le superflu.
  6. Arrêtez d’amasser des objets qui ne vous servent pas et que vous achetez de manière impulsive pour combler un manque ou pour montrer un statut. Les gens normaux ne vous aiment pas pour ce que vous avez mais pour ce que vous êtes et ce que vous leur apportez dans leurs vies. Optez pour une vie plus minimaliste.
  7. Vivez en dessous de vos besoins, épargnez au moins 10 a 20 % de votre revenu. Cela vous donnera une certaine indépendance financière à long terme.
  8. Faites du sport au moins trois fois par semaine: je l’ai réalisé un peu tard vers mes 40 ans mais quand j’ai vu que à partir de 30 ans on perdait 10% de sa forme physique tous les 10ans, je me suis dit qu’il était temps de ralentir le déclin.
  9. Concentrez vous sur l’essentiel (consultez “Essentialism”de Greg McKeown). N’ayez pas peur de dire non si quelque chose ne vous plait pas. Dans la vie, il est difficile de dire non aux gens qui nous entourent, et cette faiblesse vous fait perdre vos priorités et vous fait vivre pour les autres et non plus pour vous.
  10. Arrêtez de vouloir toujours être à tout prix “busy”. Ceci rejoint le point précédent sur l’essentialisme. A force de vouloir paraitre important en étant toujours occupé, on a tendance à faire tout mais rien en même temps. Le multi-tasking ne fonctionne pas. Sachez choisir vos “batailles” et concentrez-vous dessus. Vous vous sentirez moins débordés et donc beaucoup plus efficaces.
Continue Reading

Ces marques qui en veulent autant à notre argent qu’à notre temps

« Nous ne manquons pas de temps, mais nous en avons beaucoup dont nous ne savons pas tirer profit. » Sénèque

J’ai envie d’un petit café. Je me lève, je m’approche de ma machine expresso, je mets une capsule et en moins de 30 secondes j’ai mon café. En plus, il est plutôt bon !! Et c’est tellement facile que j’y retourne plusieurs fois par jour !! C’est génial quand une marque fait tout pour nous simplifier la vie. Mais est-ce bien son but premier ? Perso, je connais peu de marques qui font dans l’altruisme.

Continue Reading

Minimaliste? frugal? retraite anticipée? indépendance financière?

Il y a quelques jours, nous avons été contacté par une journaliste au sujet d’un article sur la frugalité et la retraite anticipée. Ça nous a rappelé qu’on voulait déjà aborder ces notions dont on n’a pas encore clairement parlées sur le blog – parce qu’il se situe en plein dedans – car ce sont aussi des concepts qui se recoupent et pas toujours faciles à différencier.

Continue Reading

Ma routine matinale, ou comment se mettre en condition pour être plus performant

« La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle » Leonard de Vinci

Quand on parle de « routine » en français, on imagine toujours une habitude péjorative, alors que nos amis anglo-saxons y voient le plus souvent quelque chose de bénéfique. Comme vous pouvez vous en douter, j’ai opté pour la vision anglo-saxonne.

Continue Reading